L’Activité physique après 50 ans

 

postural ball

Après 50 ans, si vous avez peu ou pas pratiqué d’activités physiques, ce sera avec parcimonie et bienveillance pour votre intégrité physique que je vous donnerai le goût à vous mettre en forme car les objectifs à cet age sont multiples et primordiaux. Lorsque je parle d’activités physiques, je fais référence à tous les mouvements que vous pouvez effectuer dans une journée et qui vont engendrer une dépense énergétique.

Le sport est une activité physique mais tout ce qui vous fait bouger dans la journée est bénéfique pour vous maintenir en forme : tondre sa pelouse, marcher en forêt, promener son chien, faire le ménage, s’occuper d’un potager, monter les escaliers plutôt que prendre l’ascenseur, bref ne pas rester assis toute la journée devant son ordinateur quoi que même travailler sur son ordinateur fait brûler des calories…

Les activités sportives mais aussi les activités physiques permettent de retrouver son tonus musculaire ; de maintenir sa souplesse articulaire et musculaire et entretenir sa mobilité ; entretenir son système cardio-vasculaire ; prévenir les effets du vieillissement et aussi de l’arthrose ; perdre du poids et surtout ne pas se laisser envahir par les kilos qui inévitablement vont arriver avec tous les changements hormonaux. Pratiquer une activité physique chaque jour et réduire la sédentarité est bénéfique à la santé, quel que soit son âge : cela protège de certaines maladies (hypertension artérielle, maladies cardiovasculaires, diabète, ostéoporose, etc.), prévient la prise de poids et préserve l’autonomie en maintenant le capital musculaire, osseux mais aussi cérébral. Le manque d’activité physique, autrement appelé sédentarité, contribue au développement de l’ostéoporose. Il s’agit d’une affection pouvant toucher un ou plusieurs os, qui entraîne une diminution de la masse osseuse et par conséquent une fragilité osseuse pouvant conduire à des fractures. Souvent, la hanche est touchée, entraînant une réduction prolongée de la mobilité et de l’autonomie. Après 50 ans, en dehors de facteurs de risque évidents, la pratique d’activité physique et sportive remplace bien souvent les médicaments. Elle permet de lutter contre la sédentarité.

C’est un excellent moyen de rester en forme !

L’avantage de la séance avec un coach personnel est que les programmes seront fait en fonction de tous les paramètres vous concernant, dans les meilleures conditions possibles et adaptés à votre santé. Il est recommandé de pratiquer des activités d’endurance, de renforcement musculaire et de souplesse. Les aptitudes développées par ces types d’activités physiques sont essentielles pour préserver votre autonomie dans la vie quotidienne.  Mais il est bien aussi de maintenir sa force musculaire grâce à des programmes de musculation adaptés.

A 50 ans, on peut commencer à déplacer de petites pierres mais si vous avez toujours été sportifs ou actifs, vous pourrez déplacer des pierres plus lourdes et plus grosses…

Si vous n’avez jamais été trop sportif, la reprise d’une activité se fera en douceur avec un programme progressif. Vous pourrez aussi, en plus des trainings prévus ensemble, marcher et augmenter le rythme de marche et la durée de l’effort au fur et à mesure des sorties. Une fois que vous parviendrez à faire une heure de marche rapide (d’un bon pas) sans vous arrêter, alors vous serez prêt à vous remettre au jogging. Pour travailler votre endurance (résistance à l’effort), vous pourrez aussi faire de la natation ou du vélo. Deux ou trois séances par semaine correspondent à un bon rythme pour se remettre en forme.

Généralement, la reprise d’un sport chez les plus de 50 ans s’effectue individuellement, en couple ou entre amis. Les sports collectifs ne sont pas préconisés, ils sont destinés aux personnes ayant pratiqué une activité physique régulière tout au long de leur vie.

L’Activité physique après 50 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *