Sport et ménopause ! J’ai 53 ans et alors ?

sport et ménopause ; les effets de la ménopause

Lors de la ménopause, le corps de la femme connaît certaines modifications : arrêt du cycle menstruel, arrêt de la production des hormones sexuelles (oestrogènes et progestérone) par les ovaires. La ménopause met un terme aux capacités reproductives de la femme. Les fluctuations hormonales au cours de la ménopause ne sont pas sans impact sur nos rondeurs. Comme la production des hormones féminines – oestrogènes et progestérone – diminue, la silhouette de la plupart des femmes va évoluer progressivement,  la graisse s’accumule un peu plus au niveau du ventre, la masse musculaire se réduit et tout se ramollit…

Modifications Physiologiques et psychologiques

Par les symboles qui y sont attachés, la ménopause représente une période de crise pour de nombreuses femmes. Ce bouleversement physiologique, étape importante dans la vie d’une femme se déroule entre 40 et 55 ans (la ménopause peut intervenir précocement chez les grandes fumeuses). Outre les modifications physiques et physiologiques que connaît la femme, cette période est également vécue différemment sur un plan psychologique.

La ménopause s’accompagne de symptômes variés comme l’irritabilité, l’insomnie, les troubles urinaires, la prise de poids, les bouffées de chaleur, humeur vacillante, fatigue, etc. La carence en oestrogènes  favorise le développement de la masse grasse par rapport à celle des muscles et surtout sa présence au niveau de l’abdomen si peu esthétique. Cependant,  la cinquantaine c’est aussi la jeunesse qui s’éloigne, avec tous les troubles de la séduction que cela représente, la prise de poids, souvent très mal vécue, le départ des enfants, la maladie ou la disparition des parents les problèmes professionnels, conjugaux. On ne peut donc pas tout mettre dans le même panier en accusant la ménopause…

Pourquoi faire du sport pendant la ménopause ?

Pour éviter de prendre du poids ou même en perdre, il faut essayer de maintenir une activité physique régulière. Faites au moins une demi-heure d’exercice d’intensité modérée chaque jour, vous aidera à passer la ménopause de façon beaucoup plus détendue.  En outre, vous pouvez compter les tâches ménagères dans le calcul, ce qui aide souvent à atteindre son quota de dépenses journalières ! Instaurer la pratique d’une activité physique peut permettre :

  • De lutter contre la prise de poids engendrée par la ménopause (d’autant plus qu’il est plus difficile de perdre du poids à cette période).
  • De préserver le capital musculaire de la femme et de maintenir le tonus. Il va préserver les fonctions cardiovasculaires, fragilisées par la prise de poids et la sédentarité.

Hygiène de vie : il est important de compléter cette pratique sportive par une alimentation équilibrée. Il est possible de perdre du poids sans pratiquer une activité physique, mais ne pas bouger augmente le risque de reprendre du poids plus vite. Il faut alors surveiller son alimentation et appliquer une bonne hygiène de vie.

Le sport contre les troubles de l’humeur

Il va permettre :

  • De réguler les troubles de l’humeur.
  • De lutter contre le stress et les angoisses que peut engendrer la ménopause chez la femme.

La pratique d’un sport améliore le bien-être général. Il ne faut pas se mettre à des activités trop violentes tout à coup, parce que l’organisme ne va pas toujours supporter. Privilégiez une activité peu violente comme la marche rapide, la natation, le vélo, la marche nordique, et toutes les activités qui vous plaisent et vous font du bien au moral !
Instaurez des séances régulières : deux à trois séances par semaine vous permettront de profiter des bienfaits de l’exercice physique.

En conclusion, oui la ménopause n’est pas forcément une période facile mais vous êtes  Mesdames, plus fortes que vous le croyez ! Alors vive le sport, bougez, vivez, tordez le cou à la ménopause ! Pour ma part, le plus dur à supporter, ce sont les bouffées de chaleur, environ 5 ou 6 fois par jour, je meurs de chaud, je transpire et je rêve d’une douche glacée ! et oui, le fait de faire du sport tous les jours ne supprime pas tous les petits soucis liés à la ménopause, en revanche, je maintiens mes muscles, et je peux vous dire qu’après un défoulement total, je dors beaucoup mieux.

Faites appel à un coach sportif, il vous soutiendra moralement et boostera vos muscles !

sport et ménopause
En forme à la ménopause !
Sport et ménopause ! J’ai 53 ans et alors ?